Louez un espace dédié en plein coeur de Saint Gaudens

L'espace de télétravail se situe au 3, Rue Lapene 31800 Saint-Gaudens.

  • Louez un bureau professionnel équipé (scanner-imprimante...)
  • Avec ou sans engagement, des formules pour tous vos besoins
  • Gagnez des heures de trajet chaque jour et passez plus de temps avec votre famille ou pour vos loisirs
  • Restez connecté(e) avec votre entreprise en haut débit
  • Optimisez votre temps en restant efficace

 

 


Formule "Liberté" : Location d'un bureau Individuel

Bureau individuel de 10m²

  • Une demi-journée : 20€
  • Une journée entière : 35 €
  • Forfait de 10 demi-journées, valable 1 an : 150 €

Formule "Fidélité" : Location d'un bureau partagé

  • Salle de 14 m², 2 bureaux.
  • Un mois d'essai vous est proposé pour estimer au mieux vos besoins .

Forfait

Tarif Mensuel

 1 jour / semaine

 80 €

 2 jours / semaine

 155 €

 3 jours / semaine

200 € 

 4 jours / semaine

220 € 

 5 jours / semaine

230 € 


Formule "Fidélité" : Location d'un bureau individuel

  • Bureau fermé individuel de 10 m².
  • Un mois d'essai vous est proposé pour estimer au mieux vos besoins .

Forfait

Tarif Mensuel

 1 jour / semaine

110 € 

 2 jours / semaine

200 € 

 3 jours / semaine

265 € 

 4 jours / semaine

310 €

 5 jours / semaine

 330 €


Télétravail : Quelques éléments...

Les évolutions du monde du travail, portées par le développement des outils numériques, ont permis l'émergence d'une pratique managériale innovante : le télétravail. Il est aujourd'hui possible dans de nombreux métiers du secteur tertiaire de travailler à distance, tout en restant connecté à son entreprise par le haut débit.. Cette organisation du travail répond à des enjeux humains et environnementaux en permettant notamment de réduire les émissions de CO2 par la diminution des trajets tout en améliorant le quotidien des télétravailleurs. En milieu rural, le télétravail dynamise un territoire en permettant aux gens qui vivent sur place de travailler sur place. En milieu urbain, il participe, par exemple, à l'allègement du réseau routier.

 

Le télétravail : pour qui ? 

 

Il est établi aujourd'hui qu'un emploi sur deux est "télétravaillable", pour autant, tout le monde ne peut pas télétravailler. En effet, le télétravail nécessite un bon sens de l'organisation, une aptitude à travailler seul et à supporter l'isolement. La confiance et une bonne communication sont essentiels au bon déroulement du télétravail. Afin de rassurer leurs employeurs tout en conservant une dynamique de travail, certains télétravailleurs font le choix de télétravailler non pas depuis leur domicile, mais depuis un lieu dédié : espace de co-working ou bureaux en location, services souvent mis à disposition dans des tiers-lieux. Le développement du télétravail va de pair avec celui des tiers lieux, où chacun imagine au quotidien un monde du travail innovant, moins aliénant.

 Les télétravailleurs ont des profils variés, ils sont salariés du privé ou fonctionnaires. Les indépendants pratiquent eux aussi le télétravail. La fréquentation des lieux dédiés, comme les espace de co-working, a pour eux une double fonction : rompre l'isolement en installant une dynamique professionnelle et entretenir un réseau, se rencontrer pour échanger sur les projets en cours.

 

Que dit la loi ?

 

Les Ordonnances de septembre 2017 au Code du Travail apportent des modifications pour faciliter la mise en oeuvre du télétravail. L'employeur doit par exemple désormais motiver son refus s'il n'accorde pas le télétravail à un salarié qui en ferait la demande. De plus, il n'est plus nécessaire de faire un avenant au contrat de travail pour pouvoir bénéficier du télétravail. Cette pratique est désormais soumise aux accords d'entreprise, ou à défaut à une charte élaborée par l'employeur après avis du Conseil Social Economique. Les Ordonnances modifient également les règles en terme d'accident du travail : tout accident ayant lieu durant le temps de télétravail sera désormais considéré comme un accident du travail. Enfin, le coût du télétravail (abonnement internet, logiciels, équipements spécifiques) n'est plus nécessairement à la charge de l'employeur.

Infographie du cabinet RH KRONOS